Le marché des EHPAD

Aujourd’hui en France, il « naît » 1 senior toutes les 37 secondes et 1 bébé toutes les 42 secondes. L’espérance de vie progresse et on constate une vague des « Papy Boomers » à l’âge de la retraite. Au vu des chiffres ci-dessous, investir dans une résidence pour personnes âgées est un investissement sur un marché porteur, tout simplement parce qu’on en a besoin !

Le marché des EHPAD

L’espérance de vie

En 2008, l’espérance de vie des femmes était de 84,3 ans (+2,8 ans depuis 1998) alors qu’en 2020 on l’estime à 89 ans. Pour les hommes, l’espérance de vie de 2008 était de 77,5 ans (+1,9 depuis 1998) et on l’estime à 83,8 ans en 2020.

Le vieillissement de la population

Selon le bilan démographique 2008 publié par l’INSEE, les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses en France. Les personnes âgées de 65 ans ou plus représentent 16,4 % de la population. Le nombre des 75 ans et plus a augmenté d'un tiers en 10 ans, presque 5 fois plus vite que la population totale (+ 7 %).

Le vieillissement de la population va s’accélérer

La durée moyenne de la retraite a plus que doublé en un demi-siècle. Les personnes de plus de 75 ans seront en prévisions environ 11 millions contre moins de 5 millions en 2005. Le marché des séniors de plus de 85 ans sera multiplié par 4 en 40 ans c’est considérable.

Quelques chiffres sur le vieillissement de la population en terme d’âge :

  • 60 ans et +
    • 1 français sur 5 en 2005
    • 1 sur 3 en 2050
  • 75 ans et +
    • de 4 à 11 millions d’ici 2050
  • 85 ans et +
    Un marché x 4 en 40 ans :
    • 1,1 million en 2007
    • 2,1 millions en 2020
    • 4,2 millions en 2050

Centenaires : 150 000 en 2050, soit x 750 en un siècle !

La dépendance, conséquence du vieillissement

Les pathologies de la vieillesse vous s’accroitre mécaniquement avec le nombre des séniors. 31% des français ont dans leur entourage une personne âgée dépendante. A partir de 80 ans, 28 % des personnes sont dites dépendantes. A la fin du dernier trimestre 2008, 1 104 000 personnes âgées de 60 ans et plus bénéficient de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie.

Parmi les personnes âgées de 60 ans et plus dépendantes :

  • 39 % présentent uniquement une dépendance physique ;
  • 26 % présentent des troubles du comportement ou une désorientation dans l’espace et dans le temps sans lourde perte d’autonomie physique ;
  • 35 % présentent des troubles à la fois physiques et psychiques.

L’évolution de la société : des besoins d’hébergements spécialisés

Les raisons familiales

  • Familles de plus en plus éloignées
  • Vie en famille réduite
  • Vie trépidantes par le développement d’activités hors travail
  • Après 60 ans beaucoup de personnes sont seules

Or, les pathologies dues à l’âge nécessitent une assistance régulière.

Les raisons financières

  • Besoin d’optimiser les finances publiques (développement de résidences par le secteur privé moins coûteux pour la collectivité)
  • Le coût du suivi à domicile est trop élevé pour certaines pathologies
  • Maitriser les gestes médicaux adaptés aux divers pathologies

Les raisons médicales

  • Meilleure pris en charge des différentes maladies
  • Gestes médicaux adaptés à diverse pathologies, par la formation de personnels spécialisés
  • Le maintien à domicile devient très difficile

Besoin de conseils gratuits

Une question ? Besoin de conseils ? Une équipe de spécialiste de l’investissement LMNP est à votre écoute.

Obtenez votre simulation
gratuite 0€

Démarrer
Notre guide offert